top of page

MCKAY 100 ANS APRÈS : LE BLOG

Du nouveau aux éditions Héliotropismes !

«Dîner à Douarnenez». C’est le titre d’une nouvelle inédite qui se trouvait dans les archives de l’auteur, écrite au cours de son voyage en Europe, et après son passage dans le Finistère, en 1925. À ce jour, la version originale n’a pas été publiée. La traduction a été effectuée par Jean-Max Guieu et la préface est signée Jarrett Brown. Une autre nouvelle dont le cadre est Marseille («Nigger Lover») et une section de poèmes (traduite par Alexis Nouss), écrites dans ces «années-entretemps» accompagnent le récit-phare. Au centre, se trouve la critique du racisme colonial dans la France des années 1920, mis en opposition, comme souvent chez Claude McKay, avec les concepts d’hospitalité et de transculturalité. Car c’est aussi le récit d’un espoir, d’une reterritorialisation, d’un ré-enchantement, annoncé par les premières lignes : « Lorsque j'ai vu Douarnenez, je suis retombé amoureux ». 

Ce nouveau recueil de textes inédits de McKay sera publié le 7 juin prochain chez Héliotropismes, par l’insatiable défricheur d’archives Renaud Boukh.

Couverture signée, comme toujours, par Carlos López Chirivella.




Comments


  • Facebook
  • Instagram

© mckay100ans.com | 2023

bottom of page